SAPERLOTTE

SAPERLOTTE

Titre

705 appréciations
Hors-ligne
Bonjour, j'ai écrit un petit texte sur mon blog et j'ai demandé de l'aide pour trouver le titre.

Si vous aussi pouviez m'aider pour le titre ce serait sympa ! Il est a aussi sur mon forum CANOA.

Le voici ;merci d'avance

Je n ai plus l âge pour rêver,
Juste l âge de croire en l amitié,
Celle ci m a énormément donné
Peut être plus que le verbe aimer.

Il fait bon se laisser abandonner,
Vivre et oublier un peu le passé,
Regarder devant sans l abandonner,
Faire que chaque jour ne soit pas le dernier,

Sourire, parfois meme un peu pleurer,
Toujours être capable d être la et écouter,
L écoute est si importante pour les coeurs blessés,
Toi qui sait si bien m écouter avec ta précieuse Amitié...

Hier encore, tu as été la pour moi chère amie hé hé,
Oui c'est toi avec tes bonnes pommes non empoisonnées
Oh blanche neige arrive au coeur de mes écrits ! Pitié,
Me voici encore une fois de mon chemin détournée ! ! !

Tout ceci pour vous dire que si on sait l appréciée,
La vie est belle, a nous de savoir les autres écouter,
Pas toujours facile dans certains cas, mais ne rien renier,
Oui la vie est belle malgré les drames et leur cruautés

4318 appréciations
Hors-ligne
L ' amitié peut être ?
Tout simplement ...

5950 appréciations
Hors-ligne
la sagesse ou l'âge de raison et pourquoi pas l'amitié ce trésor
Douce journée je t'embrasse
Coucou Laurence bisous
BM

705 appréciations
Hors-ligne
Euh……. merci ; j'ai beaucoup écrit sur l'amitié. J'avais pensé espoir et sur mon blog on m'a dit espérance…………….. On verra… Merci Laurence et BB

11383 appréciations
Hors-ligne
Je propose:  INTROSPECTION

5950 appréciations
Hors-ligne
espérance c'est bien aussi Mimi coucou Robert pas mal non plus bon elle va se perdre acec tout cela bisous
BM

11383 appréciations
Hors-ligne
Oui... en fait, ce texte dégage moins l'idée de l'espoir intact, puisque ce vers: "Je n'ai plus l' âge pour rêver," dit tout le contraire. En revanche, la suite, et plus particulièrement la seconde strophe, invite à méditer sur ce qu'apporte la sérénité d'un esprit se voulant accommodant, et d'ailleurs, il se ressent peu à peu à la lecture, une certaine idée plus ou moins philosophique de ce qu'est la pensée humaine à propos de l'altruisme (strophe III) et donc aussi du soutient amical qui généralement en découle (strophe IIII). La dernière strophe confirmant ce deux points en guise de conclusion.

705 appréciations
Hors-ligne
Merci Robert pour ton analyse

11383 appréciations
Hors-ligne
Et aussi à toi pour avoir lancé ce sujet intéressant.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser